Flag of Canada

Enter a valid Canadian postal code

Choose your language

Questions fréquentes au sujet de la hernie des crucifères dans le canola.

 

 

Qu'est-ce que les producteurs et agronomes devraient chercher pour trouver la hernie des crucifères? Où devraient-ils regarder?

  • Repérez les zones de mûrissement prématuré et de peuplement clairsemé.
  • Effectuez le dépistage près des entrées de champ et dans les zones où l'eau a transporté de la terre.
  • Arrachez des plants et repérez la formation d'excroissances sur les racines – en fin de saison, il est possible que les excroissances se soient décomposées en une matière brune semblable à de la sciure de bois. Des tests d'ADN pourront confirmer la maladie.
  • Si vous ne repérez aucune zone suspecte, déterrez les racines de quelques plants au hasard près des entrées de champ ou d'autres zones de circulation intense.
  • Visitez les champs d'autres cultures et examinez des mauvaises herbes de la famille des crucifères (p. ex., bourse-à-pasteur, tabouret des champs, sagesse-des-chirurgiens, moutarde des champs et canola spontané) pouvant servir d'hôtes et devenir infectées.
  • Vous devez considérer le canola spontané comme une source potentielle de hernie des crucifères, même si les plants spontanés sont issus d'un hybride résistant à la hernie des crucifères.

Qu'est-ce qu'un hybride de canola résistant à la hernie des crucifères?

Un hybride résistant à la hernie des crucifères est un hybride qui a été sélectionné pour sa résistance à l'organisme responsable de la maladie. Cela signifie qu'il est résistant aux souches ou pathotypes prédominants de la maladie au Canada. Aucun hybride résistant à la hernie des crucifères, incluant les nouveaux hybrides portant de multiples gènes de résistance, n'est résistant à tous les pathotypes identifiés au Canada à ce jour.

 

Le système de classification suivant est utilisé :

  • Résistant (R) – moins de 30 % d'infection comparativement aux témoins sensibles.
  • Intermédiaire (I) – entre 30 % et 50 % d'infection comparativement aux témoins sensibles.
  • Sensible (S) – plus de 50 % d'infection comparativement aux témoins sensibles.  

Dans quelle circonstance devrait-on cultiver un hybride résistant à la hernie des crucifères?

Si la hernie des crucifères est présente sur votre ferme ou si vous savez qu'il y a des champs infectés par la hernie des crucifères dans votre milieu agricole, alors vous devriez cultiver un hybride résistant.

En quoi consiste un milieu agricole?

En ce qui concerne la hernie des crucifères, un milieu agricole est la région dans laquelle vous ou d'autres personnes réalisez vous activités de production agricole. Si vos activités de production agricole sont réparties sur un vaste secteur ou si des intervenants de l'extérieur doivent circuler dans vos champs (pour des travaux à forfait, pour des visites agronomiques, etc.) et qu'ils voyagent sur de grandes distances, alors votre milieu agricole sera très grand.

Si vous découvrez la hernie des crucifères dans un ou plusieurs champs pour la première fois, que faut-il faire?

L'objectif des interventions de dépistage de la hernie des crucifères est d'identifier le problème tôt.

  1. Arrachez les plants infectés et incinérez-les ou enfouissez-les dans un site d'enfouissement.
  2. Chaulez le secteur pour augmenter le pH du sol; discutez avec votre agronome du Conseil canadien du canola pour connaître les sources de chaux ainsi que les recommandations de taille de particules et de doses à appliquer, car il s'agit d'un domaine où la science évolue rapidement.
  3. Prenez des mesures pour stopper le déplacement de la terre sur une distance équivalente à deux fois la surface atteinte et considérez d'y semer de l'herbe.
  4. Augmentez la durée de votre rotation en canola à un semis par trois ans au minimum.
  5. Intensifiez les interventions de dépistage sur votre ferme.
  6. La moindre des choses serait d'avertir vos voisins que vous avez découvert de la hernie des crucifères chez vous et de les informer des mesures que vous comptez prendre. Vous pourriez également déclarer la situation à l'agronome local du Conseil canadien du canola.
  7. Cultivez un hybride résistant – il est conseillé d'utiliser une génétique de première génération.
  8. Détruisez les plants de canola spontanés et d'autres espèces de crucifères dans les cultures de canola et les autres cultures.

Vous cultivez déjà un hybride résistant à la hernie des crucifères et vous remarquez maintenant l'apparition de zones de peuplement clairsemé qui mûrissent tôt et vous découvrez de grosses excroissances sur les racines. Que devriez-vous faire?

Suivez les étapes indiquées précédemment en adoptant ces mesures supplémentaires :

  • Il est possible que vous soyez aux prises avec les populations de pathotypes modifiées ou nouvellement introduites. Au Canada, les champs atteints de la hernie des crucifères sont infectés par plus d'un seul pathotype. En utilisant la résistance génétique, vous maîtrisez les pathotypes auxquels votre hybride est résistant; mais au fil du temps, parce qu'il existe des spores provenant d'autres pathotypes non maîtrisés, vous pourriez assister à l'apparition d'un nouveau pathotype prédominant dans votre champ. De plus, la pression de sélection exercée sur les pathotypes maîtrisés peut entraîner des changements génétiques par rapport à la virulence des agents pathogènes cherchant à vaincre la résistance. Pour savoir quel pathotype est prédominant, contactez votre agronome du Conseil canadien du canola qui pourra alors faire analyser les excroissances.
  • Semez un hybride de canola doté d'une génétique de seconde génération la prochaine fois que vous cultiverez du canola dans ce champ.

De quel ordre sont les pertes de rendement attribuables à la hernie des crucifères dans le canola?

0 à 100 % – les valeurs suivantes sont des estimations basées sur des observations réalisées au champs en l'absence de toute mesure de lutte :

  • Les pertes de rendement la 1re année sont généralement inférieures à 1 %
  • 2e cycle de canola : pertes de rendement d'environ 10 %
  • 3e cycle de canola : pertes de rendement supérieures à 50 %
  • 4e cycle de canola : pertes de rendement de 90 % ou plus

Dans un champ où la maladie a été confirmée, à quelle vitesse la population de pathotypes changera-t-elle si vous avez cultivé chaque année un hybride résistant?


Cela dépend de votre rotation. Si vous cultivez selon un système de courtes rotations (plus d'une culture de canola par trois ans) dans un milieu fortement chargé en spores de hernie, vous pourriez assister à un changement de pathotype prédominant après votre deuxième récolte de canola. Dans un environnement faiblement chargé en spores et sous un régime de plus longues rotations en canola, vous profiterez d'un plus grand nombre de cycles de production.

Quelle est la différence entre des milieux fortement chargés en spores et faiblement chargés en spores?

Il est très difficile de quantifier une faible charge en spores. Il n'est possible d'identifier que les fortes charges en spores; 1x105 spores par gramme de sol est considéré comme une forte charge en spores.

  • Les résultats d'analyses de sol pour mesurer la charge en spores de hernie des crucifères pourraient servir à évaluer le niveau de risque de maladie, mais ils pourraient malheureusement être sujets à interprétation. Moins il y a de spores plus le risque est faible, mais l'infection de hernie des crucifères est quand même possible à 1 000 spores par gramme de sol ou moins. Si un champ compte 10 000 spores par gramme et que le champ voisin en compte 100 000, les deux champs pourraient causer des problèmes en raison des risques de transport de sol de l'un à l'autre. De plus, si un test donne 1 000 000 de spores par gramme, le champ est clairement à risque et des symptômes apparaîtront probablement dans la plupart des conditions.
  • La situation avec les analyses de sol est encore plus problématique du fait que les résultats peuvent être différents selon le laboratoire (les résultats ne peuvent être comparés d'un labo à l'autre compte tenu de leurs différents protocoles d'échantillonnage, de conservation, d'extraction et d'analyse).
  • Quand vous échantillonnez une zone fortement infestée, ne recueillez que des échantillons provenant que de cette zone, car un échantillon composite pourrait entraîner une dilution susceptible de réduire la concentration de spores. En outre, pour obtenir une estimation juste de la charge de spores dans une zone fortement infestée, prélevez du sol provenant du rang et de l'espace entre deux rangs (Canola Watch how to test for clubroot pathogen, 2018).
  • La conclusion qui s'applique aux analyses de sol pour dépister la hernie des crucifères est que plusieurs laboratoires offrent ce service et qu'un résultat positif peut être un outil de gestion utile, tandis qu'un résultat négatif ne signifie pas que le champ est à l'abri, puisqu'il pourrait simplement traduire un biais d'échantillonnage.

À quels pathotypes de hernie des crucifères InVigor L234PC est-il résistant? Où devrait-il être cultivé?

  • La nomenclature entourant l'identification des pathotypes de hernie des crucifères est en évolution constante, car la science et les méthodes de détection progressent sans cesse. Considérant cette incertitude, il existe un véritable risque que ce que nous considérons comme un pathotype spécifique aujourd'hui soit en fait une population de multiples pathotypes que nous ne connaissons pas encore.
  • InVigor L234PC est résistant aux pathotypes prédominants présents à travers le Canada ainsi qu'à d'autres nouveaux pathotypes plus récents.
  • InVigor L234PC a fait l'objet de tests et est résistant à une grande variété de pathotypes de hernie des crucifères, incluant de nombreux nouveaux pathotypes qui ont été identifiés, et nous avons confiance que InVigor L234PC sera efficace contre la plupart de ces nouveaux pathotypes émergents.
  • Dans les champs où InVigor L255PC ne peut être cultivé en raison de la présence de pathotypes qui ont vaincu la résistance propre à cet hybride, InVigor L234PC peut être utilisé, car il donnera de meilleurs résultats en raison de son efficacité additionnelle contre certains des nouveaux pathotypes.
  • InVigor L234PC est une bonne option dans les régions où la hernie des crucifères cause des problèmes depuis plusieurs années et quand le producteur a utilisé des hybrides résistants de première génération pendant deux cycles de production ou jusqu'à ce que des symptômes de la maladie apparaissent, selon la première éventualité.

Qu'est-ce qui distingue les deux générations d'hybrides résistants à la hernie des crucifères?

  • Les hybrides de première génération comportent une résistance de nature génétique initialement déployée pour combattre la hernie des crucifères dans le canola hybride InVigor. Cela inclut InVigor L255PC. Ces hybrides ont été conçus pour maîtriser les pathotypes prédominants au Canada au moment de leur enregistrement.
  • Les hybrides de seconde génération comportent des sources additionnelles de résistance créées avec de multiples gènes de façon à ce que ces produits soient efficaces contre un plus large spectre de pathotypes.

La présence de la hernie des crucifères n'a pas été confirmée sur ma ferme ni dans mon milieu agricole. Quel hybride InVigor devrais-je cultiver?

Choisissez l'hybride InVigor qui répond le mieux à vos besoins en matière de potentiel de rendement et de caractéristiques agronomiques (un hybride non résistant à la hernie des crucifères ou un hybride résistant de première génération). Poursuivez le dépistage de la maladie à la ferme et utilisez de bonnes stratégies de lutte intégrée, quel que soit l'hybride choisi.

Je n'ai pas encore identifié la hernie des crucifères sur ma ferme, mais il s'agit d'une préoccupation grandissante dans ma région. Quel hybride InVigor devrais-je cultiver?

Choisissez l'hybride InVigor non résistant à la hernie des crucifères ou l'hybride InVigor résistant de première génération qui donne les meilleurs résultats sur votre ferme et dans votre région, selon vous. Poursuivez le dépistage de la maladie à la ferme et utilisez de bonnes stratégies de lutte intégrée.

Je n'ai pas encore identifié la hernie des crucifères sur ma ferme, mais certains de mes voisins en ont trouvé sur les leurs. Quel hybride InVigor devrais-je cultiver?

Songez à cultiver un hybride InVigor résistant de première génération, tout en adoptant des mesures dynamiques de dépistage ainsi que de bonnes stratégies de lutte intégrée.

J'ai identifié la hernie des crucifères sur ma ferme dans des hybrides non résistants. Quel hybride InVigor devrais-je cultiver?

Utilisez un hybride InVigor résistant de première génération dans tous vos champs de canola, tout en adoptant des mesures dynamiques de dépistage ainsi que de bonnes stratégies de lutte intégrée, ce qui inclut d'allonger votre rotation de cultures à au plus une année sur trois en canola. Par exemple :

 

Année 1 : Canola
Année 2 : Blé
Année 3 : Soya
Année 4 : Canola

J'ai identifié la hernie des crucifères sur ma ferme dans des hybrides non résistants et j'ai cultivé des hybrides résistants de première génération au cours des deux derniers cycles de production. Quel hybride InVigor devrais-je cultiver?

Songez à cultiver des hybrides InVigor résistants de seconde génération, tout en adoptant des mesures dynamiques de dépistage ainsi que de bonnes stratégies de lutte intégrée. Vous pouvez continuer à cultiver des hybrides résistants de première génération, à condition d'utiliser de vigoureuses mesures de dépistage de la hernie des crucifères et d'adopter une rotation de cultures d'au plus une année sur trois en canola.

J'ai identifié la hernie des crucifères dans mes hybrides résistants de première génération. Quel hybride InVigor devrais-je cultiver?

Commencez à cultiver des hybrides InVigor résistants de seconde génération, tout en adoptant des mesures dynamiques de dépistage ainsi que de bonnes stratégies de lutte intégrée, ce qui inclut d'allonger votre rotation de cultures à au plus une année sur trois en canola.

D'autres compagnies précisent sur l'étiquette les pathotypes auxquels leurs produits sont résistants. Que pense BASF de cette approche?

La science et la nomenclature sont en pleine évolution, et nous ne savons pas encore tout sur la dynamique des populations de pathotypes de hernie des crucifères. De plus, les pathotypes de hernie des crucifères à l'intérieur même des populations sont différents et très variables d'un champ à l'autre. Les généralisations sur la prédominance des pathotypes risquent d'entraîner une mauvaise performance au champ. Enfin, aucune installation commerciale n'est pour l'instant en mesure de réaliser des essais de pathotypage pour la hernie des crucifères.

Critères de décision visant l'utilisation du canola résistant à la hernie des crucifères.

Chaque producteur a une tolérance aux risques différente et doit prendre des décisions adaptées à son exploitation. Si vous croyez répondre aux critères ci-dessous, alors semer l'hybride InVigor qui convient le mieux à votre exploitation est probablement la meilleure décision pour votre ferme. Dans le cas contraire, vous devriez cultiver un hybride résistant à la hernie des crucifères.

 

  • Vous cultivez du canola en rotation au maximum une année sur trois.  
  • Vous limitez ou interdisez la circulation de véhicules provenant de l'extérieur dans vos champs. 
  • Vous procédez au dépistage, particulièrement près des entrées de champ pour détecter la maladie tôt.
  • Vous nettoyez l'équipement avant d'entrer dans un champ.
  • Vous travaillez le sol le moins possible pour éviter de déplacer de la terre.
  • Vous gardez le pH du sol à 7,2 ou plus — ou vous prévoyez chauler les sols au pH inférieur.